Le forage manuel fait référence à plusieurs méthodes de forage qui nécessitent de l'énergie humaine pour réaliser un trou de forage et assurer un approvisionnement en eau. Différentes techniques peuvent être utilisées dans des zones où les formations sont assez molles et où les eaux souterraines sont relativement peu profondes.

Le forage manuel peut fournir de l'eau potable. L'équipement peut facilement être transporté vers des populations éloignées ou difficiles à desservir, qui seraient autrement laissées pour compte. Les particuliers, les entreprises et les gouvernements apprécient les coûts moins élevés que ceux du forage mécanique. Le forage manuel fournit également des emplois locaux.

Des méthodes de forage manuel sont utilisées pour fournir de l'eau potable pour les besoins domestiques dans au moins 36 pays à travers le monde. Dans certains endroits, les méthodes de forage manuel sont bien établies.

Le forage manuel fait partie du sujet sur la professionnalisation du secteur des forages d'eau.

Publications, vidéos et liens utiles:

  • Le Compendium sur le forage manuel de RWSN (2015) rassemble les expériences de forage manuel de 36 pays. Il fournit une synthèse d'informations par ailleurs très fragmentées, dont la plupart n'ont jamais été publiées dans la littérature académique ou dans la documentation du secteur.
  • La boîte à outils de l'UNICEF pour la professionnalisation du forage manuel en Afrique aide les pays africains qui souhaitent se lancer dans la professionnalisation du forage manuel. Il comprend des notes techniques et des manuels, du matériel de plaidoyer, la cartographie des zones appropriées pour le forage manuel, des études de cas et des manuels de mise en œuvre et de formation. Cette initiative vise à renforcer les capacités du secteur privé local afin de répondre à la demande continue et croissante pour l'eau potable dans les zones rurales.
  • Le wébinaire sur le forage manuel - une perspective globale pour des réalités locales donne un aperçu du forage manuel et de la façon dont la technologie a été adoptée dans le monde entier.
  • Les wébinaires sur le forage manuel 2014 (en anglais et en français) examinent les succès et les défis rencontrés par différentes organisations impliquées dans le forage manuel en Bolivie, en Ethiopie, en Guinée, en Inde, au Kenya, au Malawi, au Niger, au Nigeria, à Madagascar, au Sénégal, en Sierra Leone et en Zambie. Les enregistrements du wébinaire, les présentations et les notes liées peuvent être téléchargés ici.
  • Des études de cas de forages manuels au Tchad, en Guinée, au Niger, au Nigeria et en Ouganda, en anglais et en français.
  • Des publications sur le forage manuel sur le site web du RWSN (anglais & français).

Etes-vous novice dans le secteur du forage manuel?

Une brève introduction au forage manuel

Le forage manuel est aussi connu sous le nom de forage à motricité humaine, et est parfois appelé tout simplement forage à faible coût. Comme ces noms l'indiquent, les technologies de forage manuel utilisent principalement l'énergie humaine.

Le coût d'un puits foré manuellement peut représenter 10 % à 50 % du coût d'un puits foré à la machine ou à la main sur une profondeur similaire. L'équipement de forage manuel peut souvent être transporté facilement sur des sites auxquels on ne peut pas accéder avec des équipements de forages plus grands et plus conventionnels. Cependant, il est important de noter que les techniques de forage manuel sont extrêmement efficaces dans des conditions de sol appropriées. Ces techniques ne conviennent pas au-delà de leurs limites hydrogéologiques. Dans les cas où la formation est trop dure ou la formation aquifère trop profonde, le forage conventionnel est l'option privilégiée.
 

Contrairement au creusage manuel, qui nécessite d'être physiquement sous terre pour creuser le puits (d'au moins un mètre de diamètre), le forage manuel permet aux opérateurs de rester au-dessus du sol et de forer un trou de diamètre étroit (50 à 200mm). Le forage manuel peut fournir des sources d'eau souterraine améliorées très abordables pour les ménages et les communautés, à des fins tant domestiques que productives. Les profondeurs de forage dépendent de la technologie et de la formation, mais peuvent s'étendre jusqu'à 30m et parfois plus.

La méthode de la tarière consiste à pénétrer dans le sol à l'aide d'un forage de petit diamètre avec une tarière cylindrique ou hélicoïdale. Cette méthode peut pénétrer certains sables et limons et certaines formations argileuses.

Le forage au battage impliquent de lever et faire tomber un outil de coupe suspendu à l'extrémité d'une corde. Il s'agit d'une technique sèche, n'ajoutant qu'un peu d'eau afin d'enlever les déblais de forage.

Contrairement à ce qui précède, les méthodes de forage au jet et à la boue utilisent des quantités considérables d'eau pour laver les déblais. Le jet d'eau (également connu sous le nom de lavage) et la méthode EMAS injectent de l'eau dans le fond d'une canalisation de forage pour laver les déblais jusqu'à la surface. Les tamis à jet automatique sont une amélioration par rapport à la technique de projection d'origine. L'utilisation d'un point de coupe lors de la méthode au jet permet de percer des matériaux plus compacts. Un trépied (ou derrick) permet à la technique de pénétrer plus profondément. La technique EMAS utilise une action de percussion couplée à une rotation du foret d'avant en arrière pour briser la formation, tandis que le jet est conçu pour pénétrer principalement les sables et les limons avec la force de l'eau projetée.

Les méthodes de forage à la boue et ses modifications plus récentes (la méthode baptiste, Rota Sludge et Pounder Rig) sont toutes des méthodes de forage en continu qui permettent au fluide de forage de s'écouler dans l'espace annulaire (c'est-à-dire l'espace entre la tige de forage et le trou foré) et de transporter les déblais à travers la tige de forage. Les méthodes baptiste, Pounder Rig et Rota Sludge ont tous essayé de pénétrer dans des formations plus dures, avec un succès variable. L'appareil de forage Pounder Rig met davantage l'accent sur le forage d'un trou vertical, tandis que les techniques baptiste et Rota Sludge mettent l'accent sur les puits à très faible coût. Les techniques baptiste et Rota Sludge peuvent être combinées avec des forages au battage pour pénétrer dans des formations plus dures (par exemple la latérite) alors que le Pounder Rig est déjà conçu pour cela.

Pour une comparaison entre les différentes méthodes de forage manuel et les autres techniques de forage, voir :

  • Human Powered Drilling Technologies.  An overview of human powered drilling technologies for shallow small diameter well construction, for domestic and agricultural water supply de R.C. Carter, Cranfield University, Silsoe, Royaume-Uni
  • Méthodes de forage simples.  Un dossier technique qui décrit des méthodes de forage simples et peu coûteuses qui peuvent être utilisées dans différentes situations par B. Elson et R. Shaw, WEDC, Loughborough University, Royaume-Uni.
  • Construction de puits à faible coût en Afrique de l'Ouest par M. Sonou, FAO, Italie.

Les techniques de forage manuel sont extrêmement efficaces dans des conditions de sol appropriées, mais ne conviennent pas au-delà de leurs limites hydrogéologiques.

Ces pages Web sont destinées à permettre plus d'échange d'informations et de discussion sur le forage manuel.  Elles ne sont en aucun cas exhaustives.  N'hésitez pas à nous en dire plus sur vos expériences de forage manuel, les projets que vous connaissez ou les fournisseurs d'équipement.

retour à la page d'accueil


retour à la page d'accueil


retour à la page d'accueil