[cliquer sur l'image ci-dessus pour télécharger le PDF de www.righttowater.info]

L'égalité et la non-discrimination font partie des principes essentiels du droit humain. La déclaration universelle des droits de l'homme indique que “Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits” et que “Tous les êtres humains ont droit aux droits et libertés de cette Déclaration, sans aucune distinction. […].”

Afin de parvenir à une égalité réelle, les Etats ont l'obligation de donner priorité aux individus et aux groupes particulièrement à l'exclusion and discrimination. En fonction des circonstances, cela peut nécessiter l'adoption de mesures ciblées positives afin de redresser la discrimination existante. Il y a des situations où la discrimination est historique ou tellement prévalente que des mesures temporaires spéciales – souvent appelées “actions positives” ou “discrimination positive” – sont nécessaires. Lorsque ces barrières existent et persistent, entrainant la négation des droits des individus et des groupes, des mesures positives sont nécessaires afin d'assurer la participation égale de tous et la redistribution du pouvoir et des ressources aux groupes soumis à la discrimination (CEDAW, 2004).

Les processus participatifs n'incluent pas toutes les personnes. Si des mesures spécifiques ne sont pas prises, les hommes, les groupes ethniques majoritaires, les riches, les personnes ayant un statut social élevé ou étant plus éduquées ont tendance à dominer les processus participatifs. L'identification des individus et des groupes désavantagés nécessite des efforts délibérés oarce qu'ils ont souvent invisibles aux yeux des politiciens. Les mesures d'identification des personnes concernées peuvent être aidées par des processus de décentralisation, en travaillant avec des ONG locales et des institutions nationales de droit de l'homme  ainsi que d'autres partis pouvant identifier les individus les plus marginalisés. 

L'accès universel signifie n'exclure personne. Les Objectifs de Développement Durable (ODD) renforce l'adhésion politique pour que RWSN redouble ses efforts concernant l'égalité, la non-discrimination et l'inclusion et la réalisation du droit de l'homme à l'eau. RWSN a renommé "N'exclure personne" le Thème connu auparavant sous le nom d'Egalité, Non-discrimination et Inclusion (ENDI). Les responsables thématiques ont en effet le sentiment que ce terme est utilisé à travers les secteurs des ODD, et il donne une claire the vision de la mission du réseau, mettant en avant les personnes les plus marginalisées. Ce thème est basé sur les principes des droits de l'homme de l'égalité et de la non-discrimination, avec un focus sur l'intégration.

Thème: Faire des droits une réalité (droit à l'eau et l'assainissement)

Résultats attendus: Le contenu du manuel sur le droit de l'homme à l'eau et l'assainissement est compris par les praticiens et aide à ce que les gouvernement réalisent leurs responsabilités envers les communautés rurales pauvres. 

Activités:

  • Echange de connaissances & réseautage: (i) échange de matériels et d'expériences; (ii) e-discussion dans la communauté RWSN; (iii) nouvelles à travers le Secrétariat RWSN
  • Inspirer & Intégrer: (i) formation en face-à-face; (ii) cours en ligne.

Resources:

 

retour à la page d'accueil


retour à la page d'accueil


retour à la page d'accueil